Author Topic: Flood in Canada on Thursday, 26 April, 2012, Inondation au Canada  (Read 514 times)

nigelblondon

  • Guest
Evacuation alerts have been issued near both Princeton and Kimberley. They are the result of the first major flooding in BC this year. Warm weather and a high snow pack are likely to blame. Kimberley Mayor Ron McRae says water from two creeks rose rapidly and spilled into a neighbourhood, flooding basements and some living areas. "We're looking at roughly eight properties where about 19 or 20 individuals have chosen to leave," explains McRae. "Certainly we do have some damage." Forty homes are under the evacuation alert in the Morrison Subdivision. Crews have sandbagged the area and have been attempting to pump the water out. Water levels have slightly receded and evacuees are currently being housed at the city's curling club. Shortly before 5 p.m., another evacuation alert was issued, this time for Tulameen by the Regional District of Okanagan-Similkameen. The community is located north of Princeton. Residents are being told to be ready to evacuate due to rising ground water because of the spring thaw. "Water was actually bubbling up around the paved roads, and there were at least two homes that had two feet of water in them," says Dale Kronebusch, Supervisor of Emergency Services for the Regional District. "[Otter] Lake has been rising two inches an hour and we're not sure if that's going to continue or not."

He says people from the Lower Mainland own vacation properties in the area, some of which are affected by flood waters. Kronebusch is advising Tulameen residents to head to hotels in Princeton, and check back on their properties during the day. Dave Campbell with the River Forecast Centre says a surge of warm air recently came through BC's Southern Interior. "I'd say it's a band that extends more or less from the headwaters of the Similkameen, areas around Princeton, over to the Rockies in the east," Campbell says. "That's led to fairly high snow pack melt rates through the Southern Interior and the Kootenays, particularly the mid to low level elevation." Campbell says the snowpack is high through the northern part of the province too and that could become a concern in the next two months. He notes some of that could flow downstream on the Fraser River but he feels locally, the flood risk is low. The Fraser Valley Regional District Emergency Management Department says it will take a heat wave up north to change the risk assessment. "It is going to be a cooler spring melt this year," believes Lynn Orstad, Program Manager. "The only time we're going to need to get concerned is if all of a sudden we were to get really hot weather up in the Prince George area of approximately 26 or 27 degrees Celsius for eight days." Orstad says just to be safe, they will continue to keep an eye on the weather, snow packs and rainfall.

Alertes d'évacuation ont été émis à proximité de Princeton et à la fois de Kimberley. Ils sont le résultat de la première grande inondation en Colombie-Britannique cette année. Le temps chaud et un paquet de neige considérables sont susceptibles de blâmer. Le maire Kimberley Ron McRae affirme que l'eau de deux ruisseaux ont augmenté rapidement et s'est répandu dans un quartier, les inondations des sous-sols et des espaces de vie. "Nous cherchons à environ huit propriétés, où environ 19 ou 20 individus ont choisi de quitter», explique McRae. "Certes, nous avons quelques dégâts." Quarante maisons sont sous l'alerte d'évacuation dans la subdivision de Morrison. Les équipages ont sacs de sable de la région et ont tenté de pomper l'eau. Les niveaux d'eau ont légèrement reculé et les personnes évacuées sont actuellement logés au club de curling de la ville. Peu de temps avant 17 heures, une autre alerte d'évacuation a été émis, cette fois pour Tulameen par le district régional d'Okanagan-Similkameen. La communauté est située au nord de Princeton. Les résidents sont dit d'être prêt à évacuer en raison de la nappe phréatique en hausse en raison du dégel du printemps. «L'eau a été fait bouillonner autour des routes goudronnées, et il y avait au moins deux maisons qui avaient deux pieds d'eau en eux», dit Dale Kronebusch, superviseur des services d'urgence pour le district régional. "[Otter] lac a augmenté de deux pouces d'une heure et nous ne sommes pas sûr que ça va continuer ou non."

Il dit que les gens à partir des propriétés du Lower Mainland de vacances propres dans la région, dont certains sont touchés par la crue des eaux. Kronebusch est conseiller résidents Tulameen à la tête de hôtels à Princeton, et revenez sur leurs propriétés pendant la journée. Dave Campbell avec le River Forecast Centre dit une poussée d'air chaud venu récemment par Southern Interior en Colombie-Britannique. «Je dirais que c'est une bande qui s'étend sur plus ou moins de la source de la Similkameen, les zones près de Princeton, plus dans les Rocheuses à l'est," dit Campbell. "Cela a conduit à manteau neigeux assez élevé taux de fonte dans le Southern Interior et les Kootenays, en particulier le milieu de l'élévation de niveau bas." Campbell affirme que le manteau neigeux est élevé dans la partie nord de la province aussi, et qui pourrait devenir un sujet de préoccupation dans les deux prochains mois. Il note certains qui pourraient s'écouler en aval sur le fleuve Fraser, mais il se sent au niveau local, le risque d'inondation est faible. Le Fraser Valley Regional District de gestion des urgences Département dit qu'il faudra une vague de chaleur vers le nord pour changer l'évaluation des risques. "Il va y avoir un refroidisseur fonte printanière cette année", estime Lynn Orstad, gestionnaire de programme. "Le seul moment où nous allons avoir besoin d'obtenir les intéressés, c'est que si tout d'un coup nous étions pour obtenir temps vraiment chaud dans la région de Prince George d'environ 26 ou 27 degrés Celsius pendant huit jours." Orstad dit juste pour être sûr, ils vont continuer à garder un œil sur les paquets de neige, les conditions météorologiques et les précipitations.
« Last Edit: April 26, 2012, 01:55:19 AM by Nigel Beardsley »